Au fil de la Moselle

Mon enfance au fil de la moselle...jusqu'à aujourd'hui.

29 décembre 2007

Pour en finir avec l'éternité

Pas facile de commencer un blog. Par la fin peut-être...

J'avais décidé de l'utiliser pour écrire mon autobiographie mais à la réflexion cette idée nombriliste et réductrice ne me satisfait pas pleinement. Bien sûr les anecdotes concernant ma vie seront présentes mais je vais faire comme tout le monde, me servir de la toile comme d'une tribune et apporter ma modeste petite pierre à l'édifice de l'humanité ( qui se lézarde grandement ces temps-ci ! ).

Depuis quelques décennies la société ( l'establishment ? ceux qui nous gouvernent ? les décideurs quels qu'ils soient ? les scientifiques ? les religions ? ) cherche à persuader l'humanité que la mort bientôt ne sera plus qu'un lointain souvenir et que les hommes connaîtront l'éternité. Je ne sais pas vous, mais moi le concept même d'éternité ça me fout la trouille ! Penser que certains chanteurs(euses), certains hommes politiques (...petit avec des tal...? ), certains voisins, certains collègues, moi et bien d'autres pourraient sévir ad vitam eternam ça fait peur ! Je trouve au contraire rassurant le fait que l'on meure pour laisser la place à d'autres en espérant qu'ils fassent toujours mieux pour le bien de l'humanité en perpétuant l'espèce et elle est là l'éternité: dans la transmission des gènes, tous mes ancêtres continuent à vivre encore dans les mélanges successifs qui ont fait l'adn que je porte aujourd'hui et que j'ai léguée à mes enfants.

Seule ombre au tableau à cette situation immuable: la disparition de l'humanité pour quelle que raison que ce soit, et en ce moment on peut craindre le pire avec la pollution  et le réchauffement climatique qui laissent présager des lendemains...qui ne vont pas chanter du tout ! Sans parler des docteurs Folamours dont un membre pourrait bien un jour ne plus avoir envie de jouer et tout faire péter !

Oui je sais tout cela n'est pas bien gai, mais la réalité ne ressemble malheureusement pas au parc Dysneyland que not' président Vulgaire 1er essaie de nous vendre. J'espère que les générations futures auront l'intelligence de réparer nos conneries inepties, n'oublieront pas que rien n'est jamais acquis, et qu'ils ne faut pas trop croire aux contes de fées.

La vidéo qui suit est ce que j'aimerais entendre le jour où je retournerai dans les étoiles (le plus tard possible!)...Dire Straits...la guitare de Mark Knopfler...jouissance absolue!

Posté par Ge_rare à 10:32 - Au jour le jour - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Nous sommes bien d'accord mais...

    ...tu es beaucoup plus radical que moi. Eternelle discussion entre nous, tu me "reproches" l'espérance chevillée au corps que j'ai en l'humanité, l'amour que j'ai des Hommes et mon côté naïf qui me fait l'ouvrir inlassablement alors que tu regardes cela avec froideur en te disant que de toute façon la terre tournera très bien sans nous et même mieux.
    Oui, j'espère encore et contre tout un sursaut que je sais, hélas, ne venir sans doute que dans le sang et dans l'urgence, mais bon j'espère quand même, voilà.
    Euh...je croyais que tu voulais entendre La Chanson Rive Gauche de Bénureau moi, quand tu vas mourir ( après moi s'il te plaît )...Bon...Va pour Dire Staits au demeurant parfait comme choix.
    Hé ! Je t'aime !

    Posté par Aédia, 04 janvier 2008 à 14:16
  • Que serais je sans toi...
    Moi aussi, selon les jours, j'espère encore.
    Mais j'ai l'impression que le jour où le bleu du ciel ne sera plus brun pollution il ne restera plus beaucoup d'homosapiens.
    Ceci dit le combat continue
    Je t'aime!

    Posté par hommedetoi, 05 janvier 2008 à 09:06
  • Euh...

    Tu serais toi en moins bien ! Et moi je serais moi en pire !
    Oui, le combat continue, pas pour nous mais pour nos enfants et les leurs, parce que nous...Enfin, espérons qu'il nous restera encore quelques pissenlits pas trop pourris à sucer par la racine...
    Je te re-aime !
    ( Chauds les com ! Encore un peu et..." C'est la turluuuuteu finaaaaaleu ! ) ".
    Oups, je fais fort là, non ?

    Posté par Aédia, 06 janvier 2008 à 00:42

Poster un commentaire